Découvrir la chirurgie intime chez la femme comme l’homme

Découvrir la chirurgie intime chez la femme comme l’homme

La chirurgie esthétique intime est une pratique assez ancienne dans le monde de la chirurgie esthétique. Mais elle connait un succès nouveau ces dernières années avec la démocratisation de certaines interventions et le passage d’une intervention de confort à une intervention esthétique.
Longtemps tabou, la chirurgie intime, que l’on qualifie parfois de “chirurgie esthétique du sexe”, a comme objectif une amélioration esthétique de la zone opérée.

Nymphoplastie ou labioplastie

Pendant des années, la Nymphoplastie était la seule intervention pratiquée. Ou plus exactement une nymphoplastie de réduction, visant à corriger la taille des petites lèvres. Cette hypertrophie était modifié dans un premier temps pour soulager une gène physique, lors de rapports intimes ou même dans la vie courante pour les cas les plus important ( pratiques sportives, tenues vestimentaires et maillot de bains…) Elle consiste à retirer l’excès de peau et de corriger une dissymétrie éventuelle. Cette intervention possède donc aussi une vocation esthétique. La réduction des petites lèvres permet à de nombreuses femmes d’effacer un complexe pénalisant leur vie sexuelle.
L’hypertrophie des lèvres apparaît souvent à l’adolescence pendant la puberté. Les petites lèvres, comme leur nom l’indique, sont en générale non visibles sur la vulve, à la différence des grandes lèvres. Elles sont par contre très sensibles.

L’hyper-sexualisation de la société moderne a donc fait tomber ce tabou. Vous êtes de plus en plus nombreuses à souhaiter un sexe répondant esthétiquement à vos attentes. La nymphoplastie fait partie de ces interventions, comme le lifting vaginal, ou encore l’augmentation des grandes lèvres . L’augmentation des grandes lèvres se fait par lipofilling ou par injection d’acide hyaluronique pour une vulve à l’aspect plus jeune.

Les hommes aussi sont concernés

Là aussi, et sans doute même plus que chez les femmes, le complexe lié à la taille du sexe est un élément particulièrement handicapant dans la vie d’un homme.
La chirurgie esthétique de la verge appelée pénoplastie ou phalloplastie a pour objectif d’augmenter la taille du pénis.
Il est important qu’il n’existe aucune “norme” ou valeur moyenne concernant la taille ou l’épaisseur du pénis.
Pourtant, comme pour les sujets féminins, les canons de beauté imposent leur loi y compris jusqu’au plus intime. Pour les hommes, le regard des autres hommes dans un vestiaire est aussi un moment pouvant amener au complexe en cas de taille jugée trop petite. Ainsi, les hommes sont de plus en plus nombreux à consulter en cabinet pour une augmentation de la taille ou de l’épaisseur du phallus.

Le principe de cette intervention est de libérer une partie du pénis en sectionnant le ligament qui relie le pubis au pénis. Il est alors possible de gagner 2 à 3 cm de longueur au repos.
Pour élargir le pénis lors d’une augmentation pénienne , on pratique là encore le lipofilling en réinjectant de la graisse prélevée dans le corps du patient.
La consultation avec le chirurgien est très importante pour éviter des désillusions pour des demandes parfois fantaisistes ou corriger des complexes qui n’ont pas raison d’exister.

Il existe quelques cas médicaux appelés communément “micropénis” ( hypospadias en terme médical) qui sont reconnus comme nécessitant cette intervention, qui est alors prise en charge par la sécurité sociale.

EMSculpt pour remodeler le ventre et les fesses

EMSculpt pour remodeler le ventre et les fesses

Vous le savez maintenant, le cabinet du docteur Alliez à Ajaccio regorge de nouvelles technologies aux services de la beauté et du bien-être. L’un des derniers arrivés en médecine esthétique s’appelle EMsculpt® et il permet un traitement non-invasif pour traiter la masse graisseuse et remodeler certains muscles.
L’appareil EMSculpt® envoie des ondes électromagnétiques focalisées de haute intensité pour tonifier les muscles et réduire la masse graisseuse de façon localisée. Explications sur ce procédé révolutionnaire entre traitement esthétique et simulation sportive intense

Quelles zones traiter ?

EMSculpt® permet donc d’augmenter la masse musculaire,mais aussi d’éliminer certaines zones de graisse superficielle.
Les muscles visés par la technologie EMSculpt® sont avant tout les fesses, les bras, les mollets et la région du ventre ( abdominaux). Pour être efficace, la personne traitée ( hommes et femmes sont identiques au traitement) ne peut être considérée en surpoids et doit répondre à certains critères physiques.
Ces soins doivent être accompagnés d’une alimentation saine et équilibrée et d’une activité sportive régulière et active.

Comment fonctionne EMSculpt®

Le principe est donc d’exposer vos muscles à des contractions fortes et assez longues pour toucher les muscles profonds de façon intense…comme une séance d’abdo-squat-fessiers très très longue. Chaque séance durent 30 minutes maximum. Il est préconiser de prévoir 4 séances de 30 minutes, espacées de 3 jours entre chaques séances.

L’appareillage est constitué de 2 applicateurs à poser sur la zone à traiter et de sangles afin de les maintenir lors de la séance.
L’intensité des vibrations est bien évidement progressive avec une phase de découverte plus légère.
Les ondes envoyées contractent les muscles de façon intense. Réglé à l’intensité maximum on estime que 30 minutes de EMSculpt® correspondent à 20 000 contractions musculaires, impossible à reproduire en salle de sport !

Dès la fin de la séance, vous pouvez reprendre une activité normale, avec comme seul bémol la dépense musculaire intense qui se fera ressentir. ( imaginez une séance de 20 000 abdos et squat). Vous ressentirez donc de façon logique des courbatures mais rien d’invalidant.

Quels résultats espérer ?

Les résultats commencent à être visibles dès la fin des 4 séances. Mais le travail profond va continuer encore après le traitement pendant quelques semaines.
Vous allez redessiner la forme des fesses. Le fait de les galber pourrait aussi modifier positivement votre tenue et votre posture. Côté abdominaux, les formes se dessinent et on retrouve une fermeté si difficile à travailler soi-même.

Il peut-être intéressant de refaire dans l’année une ou deux séance d’entretien avec le EMSculpt®, tout en conservant une activité physique adéquate pour conserver cette nouvelle silhouette.

Le lipofilling mammaire

Le lipofilling mammaire

Le lipofilling mammaire est une opération de chirurgie esthétique consistant à prélever de la graisse sur une zone localisée du corps et à la réinjecter dans la poitrine. Cela aide à en augmenter le volume de la poitrine plus naturellement et sans opération ni utilisation de prothèse.

Qu’est-ce que le lipofilling mammaire ? 

Le lipofilling est une intervention de chirurgie esthétique permettant d’augmenter le volume de la poitrine ou de corriger des anomalies mammaires pouvant apparaître suite à une grossesse, une perte de poids ou une reconstruction mammaire.
Pour cela, il convient de prélever ailleurs dans le corps la graisse de la patiente. Cela se fait souvent au niveau des fesses ou de l’abdomen, entre autres. 

La technique

Généralement, le lipofilling s’effectue sous anesthésie générale à la clinique et en ambulatoire (la patiente ressort le jour même de l’opération). 
Lors de l’intervention, une canule est insérée via une petite incision dans les cuisses, l’abdomen ou les fesses et les graisses sont aspirées. C’est le principe de la liposuccion qui est appliqué ici.
Les graisses ainsi prélevées sont traitées pour ne laisser qu’une concentration de cellules adipeuses et de cellules souches dites “pures”. Elles passent par une étape de filtration, puis un rinçage ou une centrifugation. 

Ces cellules adipeuses sont ensuite réinjectées dans la zone où le lipofilling est réalisé. Cette réinjection est réalisée à plusieurs endroits, à différentes profondeurs grâce à de légères incisions dans la poitrine. Lors de l’intervention, le tissu cicatriciel est détaché de façon à ce que les cellules adipeuses soient en contact, au maximum, avec les tissus environnants (cartilages, muscles et peau). 

Pour qui 

Le lipofilling est préconisé pour les femmes ayant eu une opération mammaire (comme une ablation de tumeur ou une reconstruction mammaire suite à une maladie par exemple). Mais il est le plus fréquemment réalisé sur des femmes souhaitant augmenter leur poitrine ou corriger certains défauts de leur poitrine. Cela peut permettre de redessiner des seins tombants ou “vidés”, conséquence d’un ou plusieurs accouchements et d’un allaitement ou encore d’une perte de poids significative. La technique s‘utilise aussi en cas d’asymétrie entre les deux seins, soit une différence de volume. 

Les avantages de la technique 

Avec un lipofilling mammaire, il n’est pas nécessaire de poser un corps étranger dans la poitrine pour lui redonner du galbe et du volume. Même si la pose de prothèse mammaire est aujourd’hui parfaitement maîtrisée, tant au niveau médical qu’esthétique, certaines femmes préfèrent cette recherche plus naturelle, sans faire appel à un implant mammaire. Au niveau visuel et au toucher, le lipofilling permet un résultat très naturel. De plus, l’opération est peu contraignante et la guérison rapide. En effet, les cicatrices sont très légères car les incisions pratiquées sont petites. 

La liposuccion associée au lipofilling ne laisse pratiquement aucune trace sur la zone aspirée. 

Les inconvénients du lipofilling

Dans les trois premiers mois suivant l’opération, environ 30 à 50% du tissu adipeux peut disparaître. Il peut être nécessaire, alors, d’avoir recours à plusieurs interventions pour obtenir le résultat souhaité. 
Si la patiente reprend du poids après l’intervention, il est possible que la graisse injectée dans sa poitrine augmente aussi. Une différence de volume entre les deux seins peut être observée. 
Il n’est pas impossible que de petits kystes huileux ou des calcifications apparaissent à cause de la dégénérescence des cellules adipeuses. C’est sans danger mais cela peut causer quelques craintes lors d’une mammographie, par exemple. 

Enfin, si la patiente souhaite augmenter le volume de sa poitrine de façon significative, le lipofilling n’est pas la solution idéale. En effet, il ne permet de gagner qu’une taille de taille de bonnet, voire une taille et demi. Il peut alors être nécessaire de réaliser plusieurs opérations pour arriver au résultat souhaité. Idem si la patiente désire une taille ou une forme très précise, seuls les prothèses mammaires permettent cette précision.

Il est important de noter que la technique du lipofilling ( aspiration de la graisse et réinjection) est utilisée dans bien d’autres secteurs de la médecine esthétique avec un très forte tendance actuelle pour les fessiers.

Une cryolipolyse avant l’été

Une cryolipolyse avant l’été

Après cette longue période de confinement, il est possible que vous souhaitiez un petit “coup de main” pour retrouver une silhouette plus fine avant l’été qui arrive. La médecine esthétique offre plusieurs possibilité dont la fameuse Cryolipolyse.

La cryolipolyse est une technique visant à détruire la graisse en utilisant le froid intensif. Il a été prouvé que les cellules graisseuses sont, en effet, très sensibles aux températures basses et que les exposer au froid permet donc de les détruire de manière durable. Il est possible d’envisager la cryolipolyse avant l’été pour retrouver une silhouette harmonieuse avant de partir en vacances. 

Le principe de la cryolipolyse

Cela fait quelques années que la cryolipolyse est arrivée sur le marché de la médecine esthétique, après avoir été développée aux Etats-Unis. La cryolipolyse est une vraie alternative à la liposuccion car moins invasive et ne nécessitant pas d’opération ni d’anesthésie pour être efficace. Il est également possible de parler de coolsculpting.

C’est une intervention visant à remodeler la silhouette et à effacer les graisses et bourrelets récalcitrants, qui résistent aux régimes et à une activité sportive régulière. 

Elle est particulièrement efficace sur des zones du corps bien définies comme le ventre, les hanches, les poignées d’amour, les fesses, la culotte de cheval mais aussi l’intérieur des cuisses et des bras. 

Comment se déroule la séance ? 

Il est obligatoire d’avoir au minimum une consultation préparatoire avant de planifier la séance de coolsculpting. Cela est nécessaire pour poser le diagnostic, établir le nombre de séances nécessaires, les zones à traiter et si la patiente ne présente aucune contre-indication aux traitements (antécédents médicaux, traitements médicamenteux ou même problèmes cutanées comme de l’eczéma ou des plaies, pas compatibles avec la cryolipolyse). 

Un examen clinique complet du ou de la patiente est réalisé pour étudier les diverses surcharges graisseuses ainsi que la qualité de la peau. 

Le jour de la séance de cryolipolyse, la zone à traiter est repérée puis un gel de protection est appliqué sur la peau. La technique utilise un appareil à main doté d’un système rappelant celui d’une ventouse. Le bourrelet est aspiré et le refroidissement se fait de manière progressive. Enfin, la température atteint facilement les -8°C, soit la température de traitement idéale. La durée de traitement  se situe entre 45 et 60 minutes, selon l’épaisseur de la zone à traiter. Il est possible de traiter plusieurs zones lors de la même séance. 

Cryolipolyse à Ajaccio
Séance de Cryolipolyse à Ajaccio

A la fin de la séance, un massage de la zone doit être fait, pour permettre une bonne revascularisation de la peau. Après une dizaine de minutes sous surveillance, le ou la patiente peut repartir. 

Pour qui ? 

Pour que le traitement soit réellement efficace, il faut que le ou la patiente n’ait que quelques kilos à perdre, entre 5 et 10, en moyenne. Il s’agit, en effet, d’un traitement adapté particulièrement aux zones graisseuses localisées, qui résistent aux régimes alimentaires et à l’exercice physique. Elle peut aussi être utilisée sur une patiente souhaitant se débarrasser de sa cellulite. 

La cryolipolyse n’est pas un traitement contre l’obésité et elle est contre-indiquée aux femmes enceintes. Il est préférable d’être en bonne santé pour tenter la cryolipolyse. Il convient de consulter un médecin qui établira un diagnostic propre à chacun et programmera des séances et des traitements en fonction du ou de la patiente. Il faut s’adapter à l’hygiène de vie du ou de la patiente, à son âge et à sa facilité à perdre du poids, entre autres. 

Quels résultats attendre de la cryolipolyse ? 

Il faut attendre environ 6 à 8 semaines pour voir de véritables résultats. C’est le temps qu’il faut aux adipocytes graisseux pour être éliminés, de manière naturelle, par l’organisme. Les résultats sont plutôt progressifs. Une diminution de 20 à 25% de la graisse sous-cutanée peut être observée après deux mois. 

Le résultat n’est définitif que si le poids reste stable. Il convient donc de coupler la cryolipolyse avec un rythme de vie plus sain et une alimentation équilibrée.

Il est aussi très important de ne pas confondre Cryolipolyse et Cryothérapie, pour plus d’information relire https://dr-alliez.com/bien-faire-difference-entre-cryolipolyse-cryotherapie/

Reprise des consultations et soins

Reprise des consultations et soins

A l’heure du déconfinement progressif, je suis ravi de vous annoncer la reprise des consultations à Ajaccio, mais dans des conditions encore particulières et restrictives pour la santé de tous.

Les consignes à respecter

Pour que tous les soins puissent être réalisés dans les meilleures conditions d’accueil, nous vous demandons de respecter les consignes suivantes :

  • Port du masque obligatoire
  • Arrivée à l’heure de votre consultation
  • Pas d’accompagnant

Les différents soins

Depuis le 11 mai, les soins de médecine esthétique sont de nouveaux possibles à mon cabinet à Ajaccio.
Il s’agit principalement des soins suivants :

Pour l’instant, les blocs opératoires restent fermés sur Ajaccio.

Congrès de médecine esthétique à Porticcio reporté

Congrès de médecine esthétique à Porticcio reporté

La ville de Porticcio devait accueillir les 12 et 13 juin 2020 le Congrès Corse de Médecine Esthétique.

Malheureusement, la crise sanitaire exceptionnelle liée au Covid-19 ne permet pas la réalisation de cet évènement.
Ce premier congrès avait reçu le soutien de tous et s’annonçait comme un futur succès, avec plus de 120 personnes inscrites.
J’avais le plaisir de faire partie des conférenciers programmés ( voir ici la liste)
Ainsi, plutôt que de l’annuler, le congrès est reporté d’un an.

Les futures dates sont d’ores et déjà connues : 18 et 19 juin 2021.

Plus d’infos sur le site www.esthetique-corsica.fr/

Pin It on Pinterest