Des traitements esthétiques discrets pour être bien dans son corps.

Des traitements esthétiques discrets pour être bien dans son corps.

Le supplément Figaro Madame de cette semaine met à l’honneur les pratiques et traitements proposés par le docteur Antoine Alliez, sous le titre évocateur de “traitements esthétiques discrets pour rester jeune et bien dans son corps”

La journaliste évoque dans cet article les différents traitements de médecine esthétique proposés aussi bien à Ajaccio que dans la clinique Sainte Victoire à Aix à Provence par le docteur Alliez.
Elle y parle donc d’injections d’acide hyaluronique, d’utilisation du PRP pour le traitement (entre autre) de la calvitie,  de radio fréquences ou d’ultrasons, de toxine botulique ( plus connue sous le nom de Botox), de cryolipolyse ou encore du procédé Miradry pour traiter les problèmes de transpiration excessive.
Bien évidement, l’ensemble des opérations de chirurgie esthétique traditionnelles sont évoquées mais à la lecture de cet article dans le Figaro Madame, il est mis en avant les procédés les plus modernes et respectueux utilisés par le chirurgien ajaccien.

Pour lire l’article : Antoine Alliez – Figaro Madame

Antoine Alliez Figaro Madame

Le lifting mammaire

Le lifting mammaire

Le lifting mammaire, aussi appelé mastopexie, est une intervention de chirurgie esthétique permettant de remonter la poitrine. Favorisée en cas de ptôse mammaire, cette opération permet de redonner à la poitrine un joli galbe.

En quoi consiste le lifting mammaire ?

Le lifting mammaire est une intervention chirurgicale permettant de corriger la ptôse mammaire tout en redonnant une forme harmonieuse à la poitrine de la patiente. La ptôse correspond à la chute des seins, cela peut venir d’une importante perte de poids ou après plusieurs grossesses.
La mastopexie nécessite de séparer le volume de peau en trop et le tissu mammaire devenu insuffisant pour le remplir. Il faut alors remonter le tissu mammaire et enlever le surplus de peau.

Il est possible de combiner lifting des seins et pose d’implants pour les femmes insatisfaites du volume de leur poitrine et présentant également une importante ptôse mammaire.
Si la patiente ne désire pas d’implants, il est alors possible de coupler lifting et lipofilling (injection de la graisse de la patiente, prélevée au préalable, dans la poitrine).
Cette intervention s’adresse aux femmes complexées par leur poitrine, suite à plusieurs grossesses, ou après une forte perte de poids ou tout simplement le passage du temps. Elle permet donc de relifter le sein, de redonner un galbe et une forme arrondie à la poitrine mais aussi de symétriser la poitrine.

Déroulement de l’intervention

Puisque c’est une intervention sous anesthésie générale, il convient de planifier une consultation préopératoire avec un anesthésiste. Une mammographie peut également être pratiquée.
Le jour de l’opération, une fois la patiente endormie, une incision est pratiquée dans le but de retendre la poitrine tout en retirant l’excès de peau présent.

Plusieurs types d’incision sont possibles :

  • aréolaire, autour du mamelon
  • verticale, soit une incision autour du mamelon et descendant jusqu’au pli sous le sein
  • en T inversé, c’est-à-dire une incision autour du mamelon jusqu’au pli du sein en suivant ensuite ce pli.

L’opération dure, en moyenne, entre 1 heure et demie et 3 heures. L’opération terminée, la patiente est surveillée en salle de réveil puis à la permission de rentrer chez elle, s’il n’y a pas de complications ou de problème quelconque.

Les suites opératoires

Après l’intervention, la patiente doit porter un soutien-gorge de contention pendant au moins un mois. Ensuite, les soutiens-gorges à armatures métalliques sont à éviter au maximum pour ne pas abîmer les cicatrices de l’opération.
La cicatrisation peut être facilitée et améliorée en massant régulièrement les cicatrices, en utilisant des pansements siliconés ou en appliquant une crème cicatrisante douce (toujours demander l’avis d’un spécialiste avant).

De plus, pour respecter au mieux les délais de cicatrisation, il est conseillé d’attendre avant de reprendre des activités sportives, le port de charges lourdes ou même son travail. En général, la convalescence s’étend de deux semaines à trois mois. De plus, elle doit être progressive pour éviter tout problème au niveau de la cicatrisation.Tant que les cicatrices sont encore roses ou rosées, il est fortement déconseillé de s’exposer au soleil.

Les résultats peuvent varier d’une femme à l’autre. Il faut attendre, comme toute opération de la poitrine, plusieurs mois voire un an avant de constater un résultat définitif.
De plus, il peut arriver que la poitrine s’affaisse de nouveau, soit avec l’âge ou après une grossesse. Il faut donc veiller à la garder le plus tonique possible tout en essayant de la muscler.

Pour en savoir plus sur le lifting mammaire pratiqué à Ajaccio : dr-alliez.com/lifting-mammaire

Mincir avant l’été avec l’aide de la médecine esthétique.

Mincir avant l’été avec l’aide de la médecine esthétique.

Avec le retour des beaux jours, vous envisagez plusieurs solutions pour perdre du poids et retrouver une silhouette harmonieuse.
En complément d’un régime adapté ( prescrit par un professionnel), d’une alimentation saine et de pratiques sportives adaptées, la médecine esthétique peut vous apporter un coup de pouce salvateur.
En effet, il existe différents actes chirurgicaux permettant de mincir de manière efficace et de retrouver la silhouette que vous souhaitez.

La Liposuccion

La liposuccion est l’une des solutions chirurgicales permettant une perte de poids et de volume particulièrement importante.
Elle permet d’agir sur des zones souvent rebelles comme le ventre, les cuisses mais aussi les fesses ou la culotte de cheval.

C’est une opération relativement courte (entre 20 minutes et 1h30) qui permet un résultat définitif et réellement appréciable. Il est possible d’enlever, à l’aide de canules, entre 5 et 6 litres de graisse localisée en une seule fois.
La zone traitée ne pourra plus regrossir par la suite. Il est néanmoins recommandé de garder une alimentation équilibrée et une activité sportive soutenue.

La Cryolipolyse

La cryolipolyse est une technique non invasive permettant d’éliminer la graisse et les bourrelets disgracieux par le froid. La technique sert aussi à se débarrasser de la cellulite rapidement et sans douleur.

Aussi appelée Coolsculpting ®, du nom du premier appareillage ayant permis cette intervention et aujourd’hui complété par une nouvelle gamme de machines concurrentes*, la méthode reproduit l’effet du froid et peut s’utiliser sur les bourrelets localisés comme sur le ventre, les cuisses mais également sur le double menton. Les cellules graisseuses sont “congelées” et ensuite éliminées naturellement par le système lymphatique du patient. Cette technique est particulièrement efficace car, après trois mois, environ 25% des cellules adipeuses sont détruites et ne sont pas remplacées dans le corps.

Très prisée car peu invasive et sans douleur, cette technique fait de plus en plus d’adeptes, tant chez les hommes que chez les femmes. Néanmoins, la cryolipolyse est contre-indiquée pour les personnes obèses et chez les femmes enceintes car elle agit sur les graisses sous-dermiques et non sur la graisse dite viscérale.

L’Abdominoplastie

L’abdominoplastie ou plastie abdominale est un terme désignant la chirurgie réparatrice ou esthétique de l’embellissement du ventre. Elle permet de remodeler l’abdomen tout en supprimant les excès cutanés, les surplus de graisse mais également en renforçant les différents muscles de la paroi abdominale.

L’abdominoplastie permet d’agir sur trois niveaux :

  • en réduisant le surplus de graisse au niveau du ventre apparaissant souvent chez les hommes après 40 ans et chez les femmes après la ménopause
  • en réduisant l’excès de peau pouvant se développer après plusieurs grossesses ou après une perte de poids plus ou moins importante
  • en resserrant les muscles abdominaux, surtout les grands droits

Il est aussi possible d’associer abdominoplastie et liposuccion pour affiner le résultat sur les excès de graisse.
A noter aussi que l’abdominoplastie peut être proposé après un amaigrissement massif suite à un régime très important, la pose d’un by-pass, un annuea gastrique, sleeve ou après une grossesse si la peau est trop relâchée.

Le Bodylift

Cette technique peut être apparentée à un lifting du corps permettant de retirer l’excédent de graisse et de peau dans certaines zones, surtout situées dans le tiers moyen de la silhouette, donc la ceinture abdominale, les hanches, les fesses…
Souvent associée à la pose d’un bypass, le bodylift permet d’améliorer l’apparence du tronc. Egalement appelée dermolipectomie circulaire, la technique aide à retendre la peau après en avoir retiré l’excédent et à retendre les tissus adipeux résiduels.
Lors de l’opération, il est possible de retirer une bande de peau et de graisse d’une largeur comprise entre 20 et 40 cm selon les cas, en général au niveau du ventre et au niveau des fesses. La peau abîmée et en excès est alors retirée et la peau saine est retendue. Le bodylift peut aussi s’accompagner d’une liposuccion des zones concernées et parfois, il est nécessaire de traiter les muscles abdominaux trop distendus.
Cette technique laisse une cicatrice circulaire basse, au niveau de la taille.

*personnellement, j’utilise à Ajaccio la machine Cristal de la société Deleo

Le PRP : traitement contre la calvitie

Le PRP : traitement contre la calvitie

Le traitement PRP, pour Plasma Riche en Plaquettes, est une technique nouvellement utilisée pour lutter contre alopécie androgénétique plus communément connue sous le nom de calvitie. Les interventions capillaires font partie des plus demandées par la gente masculine comme nous l’évoquions dans ce sujet sur les hommes et la chirurgie esthétique. L’utilisation nouvelle du PRP permet de ralentir considérablement la chute des cheveux tout en stimulant la repousse et cela sans avoir recours aux implants et greffes. A noter que cette technique est bien sûr adaptée au traitement des chevelures féminines clairsemées. 

Principe de fonctionnement du PRP

Le Plasma est naturellement présent dans le corps. Le sang contient trois types de cellules : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes, contenues dans le plasma. Lors d’un traitement PRP, seul les plaquettes sont utilisées car particulièrement intéressantes. En effet, les plaquettes contiennent des facteurs de croissance permettant de revitaliser et même de régénérer les tissus. Nous avions d’ailleurs déjà évoqué l’utilisation du Plasma Riche en Plaquettes dans le traitement anti-âge.
Dans le cas du traitement anti-calvitie, une injection de plasma et de plaquettes permet aux follicules des cheveux d’être stimulés et donc à la chute de cheveux d’être ralentie puis stoppée.

Déroulement type d’une séance

Une prise de sang est nécessaire pour séparer les différents éléments du sang et ainsi obtenir le plasma, seul, naturellement riche en plaquettes. Le sang du patient est ensuite placé dans une centrifugeuse pour en séparer les différents composants et donc récupérer le plasma et ses plaquettes. Ainsi, le PRP est un produit issu de l’organisme lui-même du patient. Il est donc naturel, 100% biocompatible et n’entraîne aucun risque d’allergie ou de rejet. Puisque les plaquettes sont des cellules vivantes, elles recréent du tissu vivant où elles sont injectées. Leurs facteurs de croissance servent à réveiller les cellules souches des follicules pileux. Ainsi, les follicules, stimulés, fabriquent un nouveau cheveu.

Pour fonctionner de manière optimale, le plasma est ensuite injecté, grâce à une fine aiguille, directement dans le cuir chevelu du patient. Cela se fait sous anesthésie locale, dans un bloc stérile. Il est donc nécessaire de réaliser ce traitement en clinique, pas simplement en cabinet médical.
Une séance dure environ 30 minutes et le traitement, pour être efficace, doit comprendre 4 séances espacées d’une quinzaine de jours. Il est nécessaire de réaliser une séance d’entretien tous les ans par la suite.

Si le patient sollicite en plus du PRP un traitement en chirurgie capillaire, alors les différents greffons prélevés (souvent sur la nuque) sont placés dans un bain de stockage contenant du sérum physiologique et du PRP. Cela aide à rendre le greffon plus résistant et augmente les chances de réussite de la greffe.

Dans ce cas, le traitement aide à réactiver toutes les cellules souches présentes dans la zone à greffer. Cela permet aussi de favoriser la cicatrisation sur la nuque après la greffe de cheveux.

Les résultats escomptés

Après le traitement, il n’est pas rare qu’une légère inflammation apparaisse, avec un oedème et quelques rougeurs. Cela dure pendant quelques heures après la séance puis disparaît rapidement. Il est possible de reprendre immédiatement toutes ses activités, tant professionnelles que sociales, sans problème.

Après la première séance, le patient peut observer un changement immédiat. Les cheveux sont plus brillants, plus soyeux mais également plus épais au toucher. Dès la deuxième séance, une nette diminution de la chute des cheveux est visible. C’est après la troisième séance que la repousse effective des cheveux est constatée.

Pour que votre connaissance de cette technique soit complète, le PRP utilisé est le Kit Proteal avec réinjection indolore grâce au système Mesogun U 225 de Needleconcept

Quels soins avant les fêtes ?

Quels soins avant les fêtes ?

A l’approche des fêtes de fin d’année, vous êtes nombreux et nombreuses à souhaiter réaliser quelques soins de médecine esthétique, de manière à vous montrer sous votre meilleur jour lors des réunions de fin décembre, ou bien commencer l’année à venir.
Il est possible de prendre soin de son visage, de ses rides mais également de certaines autres parties de son corps juste avant la fin de l’année grâce à certains soins à visée esthétique.

Les injections de Botox

La toxine botulique, plus communément appelée Botox, permet le relâchement des muscles dans la partie où elle est injectée.

Les injections de toxine botulique servent essentiellement à atténuer les rides du visage. Le plus souvent, elles sont réalisées au niveau supérieur du visage, soit au niveau du front, de la ride du lion (inter-sourcilier) ou au niveau des pattes d’oie (péri orbitaire). Il est également possible d’agir sur d’autres zones, en fonction du ou de la patiente.

C’est une technique durable qui ne nécessite que de légères retouches une à deux fois par an. Sans douleur, les injections de toxine botulique peuvent être faites juste avant les fêtes pour un résultat visible immédiatement et ne nécessitant pas de repos particulier.

Opter pour l’acide hyaluronique

Lorsque les rides sont plus profondes, la toxine botulique peut ne pas suffire et dans ce cas, il faut opter pour des injections d’acide hyaluronique. Cette substance permet de combler, notamment, les rides pouvant apparaître au niveau des ailes du nez ou les plis d’amertume.

Le produit se présente sous la forme d’un gel injecté sous la peau et se mélangeant à l’eau naturellement présente dans le derme. Ainsi, la peau du visage est repulpée et retrouve, peu à peu, son aspect initial.

Les injections d’acide hyaluronique, tout comme les injections de toxine botulique, peuvent être commencées dès l’apparition des premières ridules d’expression, soit dès 25/30 ans.

Quelques ecchymoses peuvent apparaître après les injections et durer 2 à 5 jours. Il est donc conseillé de réaliser ces injections au moins une semaine avant les fêtes si vous souhaitez un résultat véritablement probant pour la fin décembre.

Ultherapy : pour un décolleté plus ferme

L’Ultherapy est une nouvelle technique esthétique utilisant les ultrasons focalisés pour aider à lutter les signes du temps qui passe. Elle peut s’utiliser sur le visage mais également sur le décolleté. Les ultrasons stimulent les différentes couches de la peau en profondeur sans altérer la peau en surface.
Ainsi, la peau est “liftée” sans avoir recours à une intervention de chirurgie esthétique.

Non invasive, cette technique permet de remodeler le visage, le cou et le décolleté. Le résultat est immédiat et donc visible dès la fin de la séance. Il reste très naturel et ne laisse aucune cicatrice.

Le Lipofilling

Le lipofilling est une méthode de chirurgie esthétique visant à réinjecter au patient sa propre graisse afin de remodeler ou d’augmenter le volume de la zone traitée. Si cette technique est surtout utilisée en chirurgie mammaire ou pour re-galber les fessiers, il n’est pas rare, aujourd’hui, d’utiliser le lipofilling pour combler un creux ou créer du volume sur le visage.

Si avec le temps vos joues se creusent ou si votre creux orbitaire devient trop important, il peut être judicieux de songer au lipofilling. Cela peut être le cas en cas de cernes très marqués ou de blépharoplastie (chirurgie des paupières) trop agressive.

Le lipofilling est une technique 100% naturelle qui permet de combler les rides creuses ou de redonner du volume au visage. Il est aussi possible de remodeler son menton ou la forme de son nez. Enfin, le lipofilling permet également de donner un beau coup d’éclat au visage ou d’effacer des cicatrices liées à de l’acné particulièrement sévère (surtout sur les cicatrices en forme  de cratère).

Le lipofilling ne laisse que peu de cicatrices et permet de reprendre rapidement une activité normale.

Pin It on Pinterest