La cryolipolyse et la cryothérapie sont deux procédés utilisant le froid intense dans un but médical. Elles connaissent toutes les deux un vrai succès d’estime au près du grand public. Mais connaissez vous bien les différences majeures de ces 2 approches, d’autant que l’objectif à atteindre est très différent en fonction de l’une ou l’autre. Cette petite mise au point est surtout destinée à lever les doutes persistants sur la méthode la plus adaptée au traitement du surpoids.

La cryothérapie : quelles sont ses spécificités ?

A la base, la cryothérapie est surtout pratiquée pour traiter des lésions et apaiser les douleurs musculaires.
Elle est aujourd’hui très utilisée par les sportifs de haut niveau suite à une grosse charge de pratique traumatisante ou dans le cadre d’un entrainement spécifique. Mais tous les sportifs n’y ont pas recours de façon systématique ni régulière. Le suivi doit être fait de façon médical et organisé dans la pratique.
Depuis peu, l’utilisation de la cryothérapie est aussi apparue dans la quête de la perte de poids.
Avec la cryothérapie, le patient entre dans une cabine, debout avec la tête à l’extérieur. Un froid sec est alors diffusé dans la cabine (les températures peuvent descendre jusqu’à -150°C) pendant environ 1 minute 30 à 3 minutes. La température du corps reste la même et les extrémités du corps sont protégées.
La cryothérapie crée un choc thermique qui oblige le corps à brûler des graisses pour se réchauffer.
Il s’agit donc d’un traitement “général” basé sur l’effort fait par le corps pour lutter contre le froid et brûler les graisses superflues.
Cela est indiscutable. Toutefois, l’effet à court terme pour cet objectif semble moins évident, comme le fait de traiter de façon précise une zone ciblée de corps.
La cryothérapie permettrait de se débarrasser de la graisse mais diminuerait également la cellulite. A noter que la cryothérapie élimine les toxines de la cellulite mais pas l’effet peau d’orange qui l’accompagne. Cette technique n’élimine pas la graisse sous-cutanée.
Une séance de cryothérapie s’effectue dans une clinique, dans un institut de beauté ou encore dans des centres de thalassothérapie et de cryothérapie spécialisés.

La cryolipolyse, un traitement vraiment efficace !

La cryolipolyse est une technique différente et dont l’efficacité à été démontré depuis de nombreuses années. Egalement appelée coolsculpting, cette méthode nécessite que la zone à traiter possède un bourrelet de graisse d’un minimum de 3 cm d’envergure pour être réalisée. Lors de la séance, le pli graisseux est aspiré à l’aide d’une ventouse (criode) qui “congèle” la partie du corps de laquelle la patiente souhaite diminuer le volume graisseux.

Pour réaliser une séance de cryolipolyse, il faut utiliser un appareillage spécifique : le Zeltiq, seul objet du genre sur le marché de l’esthétique à l’heure actuelle. Cette machine équipée de ventouses permet de s’adapter à la zone du corps traitée et d’évaluer la température idéale à utiliser selon l’épaisseur des tissus du patient.
Ainsi, les cellules graisseuses sont détruites mais la peau du patient ne subit aucun dommage (lésions ou brûlures).
Il est possible de traiter plusieurs zones avec la cryolipolyse :

  • jambes
  • bras
  • ventre
  • fesses

Après la séance, la peau est toujours “congelée”, il convient donc de la réchauffer, de lui rendre son aspect normal et de retendre les tissus.

La cryolipolyse permet d’éliminer, en 3 séances maximum, avec deux mois d’intervalles plus de 80% des cellules graisseuses de la zone traitée. C’est une solution qui permet d’éviter le recours à une liposuccion ou tout autre opération de chirurgie esthétique plus lourde. Elle est donc réalisée dans le cabinet, de façon plus simple et légère.
La graisse sous-cutanée est immédiatement détruite et ne se régénère pas. Ainsi, le résultat est visible au bout d’à peine quelques semaines.