Chirurgie esthétique et remboursement ?

Chirurgie esthétique et remboursement ?

Comment est remboursée la chirurgie esthétique et réparatrice par la sécurité sociale ou vos mutuelles ?
Voici une question qui revient régulièrement dans nos entretiens.
Je tente de vous y apporter quelques réponses :

Certains organismes de santé (mutuelles, complémentaires) prennent en charge les interventions de chirurgie. Tout dépend du type d’opération. En effet, la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice (ou reconstructrice) font partie de la chirurgie plastique mais consistent en des interventions différentes.Remboursement chirurgie esthetique

Différencier la chirurgie réparatrice de la chirurgie esthétique ?

Si elles font partie du même domaine elles n’ont pourtant pas le même but et ne sont de ce fait pas considérées de la même manière en terme de remboursement.

La chirurgie reconstructrice ou réparatrice

Comme son nom l’indique, cet ensemble d’interventions visent à réparer l’apparence physique. Cela peut être suite à une dégradation lors d’un accident ou un choc post traumatique comme une longue maladie. Le Dr Antoine ALLIEZ pratique également des interventions de chirurgie réparatrice pour remodeler une partie du corps handicapée par une malformation congénitale.
La chirurgie reconstructrice peut en effet rectifier un bec de lièvre (fente labiale) ou rétablir des anomalies physiques de naissance. La chirurgie réparatrice ou reconstructrice n’a pas pour but d’embellir le corps mais bien de le réparer pour lui permettre de fonctionner normalement.

La chirurgie esthétique

Les interventions de chirurgie esthétique n’ont qu’un seul but : embellir le corps ou le visage. Il s’agit d’interventions de confort et non pas de réparation comme le sont les interventions de chirurgie reconstructrice. Ainsi, souhaiter subir une opération de chirurgie esthétique n’est pas motivé par des raisons médicales mais uniquement des raisons personnelles.
Ces interventions comprennent entre autre l’augmentation mammaire, les injections de produits de comblement, les liftings ou encore la lipo aspiration.
Bien que considérées comme purement esthétiques, ces interventions gomment souvent un complexe psychologique important chez le patient opéré. De ce fait, la frontière entre chirurgie réparatrice et esthétique est mince.

Comment est remboursée la chirurgie esthétique ?

De par leur caractère purement esthétique, les remboursements concernant ces interventions sont strictement encadrés par la Caisse d’Assurance Maladie. Aussi pour être pris en charge, les frais correspondant aux soins pré et post opération doivent respecter des critères médicaux bien spécifiques.
Des interventions de chirurgie esthétique sont cependant régulièrement prises en charge à 100%. Par exemple la rhinoplastie en cas de déviation nasale. Il s’agit d’une intervention dans le cas ou les voies respiratoires sont touchées empêchant leur fonctionnement normal.
La réduction mammaire fait également partie des interventions considérées comme reconstructrices. En effet une poitrine trop importante peut être un handicap. Ainsi, le retrait d’une partie de la glande mammaire (minimum 300g) justifie la prise en charge d’une telle opération.
Les interventions de chirurgie esthétique suite à un accident de la voie publique sont considérées comme des opérations reconstructrices. Il s’agit d’une morsure de chien, d’une accident de la route ou d’une brûlure domestique. Les malformations de naissance sont également remboursées.
Toutes les autres opérations sont considérées comme “esthétiques” et sont donc 100% à la charge du patient.

Comment être sûr de sa prise en charge ?

Avant toute intervention, il est recommandé de faire une demande préalable de simulation de coût et de remboursement. Cette demande se fait directement avec le chirurgien et il faut compter un délais de 15 jours pour une réponse de la Caisse d’Assurance Maladie. Dans l’absence de réponse sous 15 jours, la prise en charge totale est acceptée.

Comment est remboursée la chirurgie réparatrice

Les interventions de chirurgie réparatrice sont prises en charge à 100% si elles sont pratiquées dans un établissement hospitalier public et conventionné. Dans le cas où l’opération de chirurgie réparatrice se déroule dans une clinique privée, il est conseillé de réaliser une simulation de prise en charge au préalable pour vérifier le taux de remboursement.

Le rôle de la mutuelle dans le remboursement de la chirurgie

La mutuelle permet parfois de prendre en charge les dépassements d’honoraires non couverts par la sécurité sociale. Certains organismes assureurs comme des prévoyances santé proposent des forfaits prenant en compte ces frais supplémentaires.
Pour vérifier le montant des remboursements, il est recommandé d’entrer en contact avec un conseiller dédié pour connaître les garanties prévues pour les interventions de chirurgie dans le contrat souscrit.

Remboursement en cas d’hospitalisation

Toutes les interventions de chirurgie ne nécessitent pas d’hospitalisation. Lorsque tel est le cas, la complémentaire santé prend en charge tout ou partie de ces frais.
Une intervention de chirurgie réparatrice ou reconstructrice est une décision complexe à prendre. Pour éviter tous stress supplémentaire, il est conseillé de poser toutes vos questions au Dr Antoine ALLIEZ lors de vos consultations pré opératoires. Cela afin que l’opération se déroule en tout sérénité et que vous soyez satisfait du résultat final.

Les tendances de la chirurgie esthétique

Comme dans de nombreux domaines, la chirurgie esthétique connait aussi des tendances.
Et même si certaines interventions sont toujours prédominantes, on a pu constater sur l’année 2016 quelques phénomènes assez forts pour que l’on parle de “mode” ou “tendance”.

Tendances chirurgie esthétique 2017

Voici un petit état des lieux des interventions les plus pratiquées et celles qui semblent promises à un bel avenir.

La chirurgie esthétique toujours en plein essor

Tout d’abord, l’ensemble des données statistiques fournies par les autorités médicales montrent un véritable engouement pour la chirurgie esthétique. Que cela soit en France, en Europe ou sur les différents continents, les opérations de chirurgie se multiplient, preuve s’il en était besoin, de la démocratisation des actes et de la meilleure acceptation sociale de la pratique.
Certes, les évolutions selon les pays et les continents ne sont pas les mêmes. Les “classiques” en Europe ne sont pas les standards en Asie par exemple où les opérations du visage et principalement des yeux sont les plus fréquentes.

Les opérations les plus courantes.

En France, les opérations de chirurgie esthétiques sont toujours largement dominées par tout ce qui concerne la poitrine.
L’augmentation mammaire dans un but esthétique reste l’intervention la plus pratiquée. Elle s’est banalisée ces dernières années, largement aidée par les progrès technologiques et la prise en compte social du phénomène.

augmentation mammaire
Toutefois, dans ce domaine aussi les innovations technologiques vont apporter leur lot de changement. Ainsi j’utilise de plus en plus souvent de nouvelles prothèses Polyuréthane dont je reparlerai très prochainement sur ce blog.
L’opération la plus pratiqué après la chirurgie mammaire est la liposuccion. La cryolipolyse apporte une réponse plus légère a certaines demandes de liposuccion. Ces deux interventions sont toujours très demandées dans mon cabinet.

Il est important de noter que nous réalisons toujours de nombreuses interventions sur le visage avec une prédominance pour les paupières (blépharoplastie), loin devant la rhinoplastie (intervention sur le nez) .

La très forte tendance des produits de comblement.

Les injections de Botox et d’acide hyaluronique sont considérées en 2017 comme un “standard” de la médecine esthétique.
Mais là encore, de nouvelles techniques complémentaires vont faire leur apparition dans les cabinets.
Ainsi, je pratique de plus en plus souvent des interventions selon le procédé de facelift ( lifting du visage) utilisant de fils tenseurs résorbables.

Développement de la chirurgie intime.

Le tabou de la chirurgie esthétique intime, chez la femme comme chez l’homme, est semble-t-il, en passe d’être levé. Les interventions de chirurgie type nymphoplastie ou augmentation pénienne sont de plus en plus régulières. Qu’ils s’agissent d’interventions réparatrices ou plutôt esthétiques, le phénomène est clairement constaté.

La chirurgie au masculin

Là encore, on peut dire que l’on a dépassé la mode pour parler plutôt de véritable pratique. Même si les femmes sont encore plus de 80 % des clients d’un chirurgien esthétique, les hommes consultent et pratiquent des opérations comme l’abdominoplastie et la lipoaspiration des poignées d’amour.
Toujours au masculin, après la prise de conscience des bien-faits de la cosmétique au masculin, les hommes pratiquent de plus en plus nombreux les injections de toxine botulique ( botox) ou d’acide hyaluronique.