La vision 3D avant une intervention de chirurgie plastique par la société Crisalix

La vision 3D avant une intervention de chirurgie plastique par la société Crisalix

En terme de chirurgie esthétique, il est par nature quasiment impossible de pré-visualiser le travail du chirurgien avant la réalisation complète de l’opération.Bien sûr, puisque le patient va confier cette intervention à un professionnel, la confiance est la clé de voûte de la relation. Les différents rendez vous préalables sont aussi fait pour conseiller et apporter l’avis d’un professionnel quant aux résultats escomptés.
Il est désormais possible de visualiser le résultat avant l’opération grâce à l’imagerie 3D développé par la société Crisalix qui est utilisée à Ajaccio pour différentes simulations pré-opératoires.

Le principe de l’imagerie 3D

Aujourd’hui, il est tout à fait concevable en termes d’imagerie 3D de réaliser des captures en trois dimensions de formes diverses, d’objets et d’être vivants. C’est ainsi qu’a explosé le marché de l’imprimante 3D. Des échos de cette technologie se retrouvent désormais dans le domaine de la médecine.
Les chirurgiens spécialisés bénéficient dorénavant d’outils qui leur permettent de poser des diagnostics avec précision et de montrer réellement les modifications qui vont être réalisées lors de l’intervention.

Une aide à la décision

L’imagerie 3D est surtout utilisée pour instaurer un dialogue entre le praticien et le patient basé sur des éléments plus concrets. Le patient est souvent gêner pour cerner totalement les “défauts” qu’il souhaite corriger, exprimer les besoins exacts et surtout envisager avec le plus de certitude possible le résultat de cette “correction”.

Avec l’imagerie 3D, il est possible d’analyser et d’étudier chaque partie du corps et chaque trait du patient de manière totalement objective et détaillée afin de lui donner toutes les informations qui sont nécessaires à sa prise de décision.

Crisalix et la simulation 3D

Crisalix est un simulateur de chirurgie plastique permettant de projection avant/après des principales interventions. Lors de la consultation, le chirurgien scanne la zone à traiter. Ensuite, le logiciel crée une image 3D ressemblante qui enregistre et tient compte de toutes les caractéristiques physiques de la personne.

A l’aide du logiciel Crisalix, le praticien effectue alors toutes les modifications demandées par le patient. Cela constitue un support aux explications orales du chirurgien. Cela vous aidera aussi à mieux exprimer votre demande et d’envisager les différentes options face à l’écran. 

Grâce à Crisalix, après la consultation, le patient peut avoir accès aux différentes simulations réalisées par le chirurgien soit pour prendre sa décision définitive soit pour les partager avec ses proches. Le temps de la réflexion est facilité par les différentes simulations en sa possession permettant d’envisager sereinement les différentes tailles de prothèse mammaire par exemple, ou une correction plus ou moins importante du nez.

Le principe de fonctionnement.

Pour réaliser une image 3D du patient, il doit tout d’abord être placé sous le regard de la machine qui se compose de 6 appareils photo qui prennent une image haute définition du visage ou du corps du patient. Ces images sont ensuite montées sur un masque 3D. Cette étape est assez équivalente au moulage d’un masque en argile ou en une autre matière semblable.

Le masque réalisé, il apparaît sur l’ordinateur du chirurgien qui peut l’étudier sous tous les angles de vue pour déceler les moindres défauts ou déséquilibres. Il existe également une version en noir et blanc qui permet de mieux isoler les défauts et de les faire ressortir davantage pour ensuite envisager les changements les plus adaptés aux exigences et aux envies du patient.

Quelles opérations peuvent-être simulées en 3D ?

Il est possible de simuler en 3D différentes opérations. Pour le visage, Crisalix permet de simuler la rhinoplastie, la blépharoplastie, la génioplastie (chirurgie du menton), le lifting cervico-facial et la lipoaspiration du double-menton.

Les opérations de la poitrine les plus courantes sont aussi simulées avec Crisalix. Ainsi, il est possible de voir le résultat d’une pose de prothèses mammaires, de la réduction mammaire, du lifting de la poitrine, du lipofilling des seins sans prothèses. Concernant le corps dans sa globalité, les opérations qu’il est possible de simuler à l’aide du logiciel Crisalix sont essentiellement la liposuccion et la plastie abdominale.