La blépharoplastie ou chirurgie des paupières permet de corriger les signes de vieillissement qui alourdissent les paupières et d’améliorer les différents défauts esthétiques qui peuvent donner aux yeux un air fatigué ou gonflé.

Pourquoi avoir recours à une blépharoplastie ?

La chirurgie des paupières vise à corriger de façon durable deux problèmes récurrents et qui donnent au regard une apparence triste et fatiguée :

  • Le relâchement cutané

Lorsque vous prenez de l’âge, la peau au niveau des yeux tend à se relâcher et cela alourdit le regard. A partir de 40-45 ans, les paupières peuvent devenir plus tombantes, surtout la paupière supérieure, mobile et ferme. Celle-ci peut chuter sur l’œil jusqu’à former une sorte de casquette et s’accompagne d’une queue de sourcil tombante. Dans ce cas précis, il est possible d’envisager d’associer la blépharoplastie à un lifting temporal.

Le relâchement cutané peut aussi affecter la paupière inférieure mais d’une manière moins prononcée. Lorsque c’est nécessaire, le praticien traite les autres imperfections du regard comme les rides autour des yeux ou les cernes en plus de pratiquer une chirurgie des paupières.

  • L’accumulation de graisse

Il s’agit de petits amas graisseux qui se manifestent sous forme de poches sous les yeux. Cela peut apparaître assez tôt, aux alentours de 20-25 ans, et certaines circonstances peuvent encore accentuer ce phénomène comme le tabac, la fatigue ou l’alcool. Il est également possible qu’une boule de graisse dure, appelée une hernie, se forme au niveau de l’angle supérieur interne de l’oeil, près de la racine du nez. Il n’y a que la blépharoplastie qui peut enlever efficacement et définitivement ces masses graisseuses.

Le déroulement de l’intervention

C’est une intervention qui se fait sous anesthésie locale ou générale, et qui ne nécessite pas forcément d’hospitalisation. C’est selon le souhait des patients et les diverses recommandations du chirurgien. Elle peut durer une demi-heure à une heure selon si l’opération concerne deux ou quatre paupières.

Il existe plusieurs techniques opératoires :

  • avec cicatrices : c’est la méthode utilisée en cas de relâchement cutané seul ou accompagné de coussinets graisseux (hernies ou poches). Il faut d’abord enlever la graisse puis la peau en excédent ainsi que les tissus qui se trouvent sous la peau pour ne conserver qu’une petite lamelle musculaire. La peau est ensuite retendue pour atténuer les rides autour des yeux.

L’incision sur la paupière supérieure se fait dans le pli de la paupière et se prolonge de 1 ou 2 centimètres jusqu’à la tempe. L’incision est adaptée à la forme de l’œil du patient afin que la cicatrice soit cachée et que la forme de l’œil ne change pas.

L’incision pour la paupière inférieure se fait au ras des cils et se prolonge de 1 ou 2 centimètres vers la patte d’oie. Grâce à cette incision, il est plus facile d’accéder aux proches de graisse.

  • sans cicatrices : s’il n’y a pas de relâchement cutané important, le chirurgien peut choisir la voie conjonctivale qui permet de cacher l’incision dans la muqueuse interne de la paupière. Aucune cicatrice ne sera donc visible de l’extérieur. Il suffit d’appuyer légèrement sur l’oeil pour faire sortir les éventuelles boules de graisse et ainsi réduire visiblement l’aspect bouffi du regard.

Blepharoplastie

Après l’intervention

La blépharoplastie est une opération peu douloureuse et une simple prise d’antalgiques peut suffire. Il est conseillé de porter des lunettes de soleil pendant les premiers jours. La plupart des personnes peuvent reprendre des activités normales comme la conduite ou la lecture 48 heures après l’intervention. Une femme peut recommencer à se maquiller (légèrement) 8 jours après l’opération.
Vous pouvez reprendre le travail une semaine après la chirurgie des paupières et attendre deux ou trois semaines pour reprendre vos activités sportives.

Les cicatrices, d’abord rouges puis légèrement rosées, s’estompent au bout de quelques semaines et deviennent fines et blanches après un an. Veillez à toujours vous protéger les yeux lorsque vous vous exposez au soleil.

Le regard paraît plus reposé et la personne voit son visage rajeuni d’une dizaine d’années. Le résultat est optimal environ trois à six mois après l’intervention, lorsque les tissus cutanés ont retrouvé leur souplesse.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur la blépharoplastie, contactez-moi à mon cabinet d’Ajaccio.