Nymphoplastie de réduction

La nymphoplastie de réduction est une intervention visant à corriger l’hypertrophie des petites lèvres génitales féminines. Celle-ci se traduit par une gêne non seulement esthétique, mais également par des douleurs lors de la réalisation de certaines activités physique (vélo, course à pied), port de certains vêtements, ou encore activité sexuelle.


Déroulement de la consultation

Dans le domaine de la chirurgie esthétique, deux consultations préopératoires à 15 jours d’intervalle minimum sont nécessaires avant de réaliser une intervention.
Elles permettent d’analyser précisément votre demande, de poser le diagnostic et d’établir la meilleure stratégie afin de redonner à votre silhouette le meilleur résultat cosmétique possible. Elles ont pour but de vous informer sur les différentes techniques chirurgicales possibles en insistant sur leurs principes, leurs risques et les résultats attendus. Au terme de celles-ci, une fiche d’information personnalisée vous sera remise.


L’intervention chirurgicale

L’intervention chirurgicale se déroule sous anesthésie générale et dure environ 45 minutes.


La période post opératoire

Les suites opératoires sont généralement simples. La survenue d’œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) est fréquente et normale. Ceux ci peuvent persister une quinzaine de jours.
Il est important d’insister sur l’arrêt de toute activité physique et sexuelle pendant 6 à 8 semaines.
Les consultations post opératoires permettront de vous donner de précieux conseils afin de rendre le plus discret possible les éventuelles cicatrices.


Fiche de synthèse / éléments pratiques

  • Hospitalisation : ambulatoire
  • Convalescence : 4 à 7 jours
  • Arrêt d’activité sportive : 6 à 8 semaines
  • Résultat définitif : 2 mois