Miradry

Miradry – Traitement contre la transpiration excessive des aisselles

Miradry est un traitement utilisé contre la transpiration excessive des aisselles. Il détruit les glandes sudoripares situées sous les bras, au niveau des aisselles, à l’aide de micro-ondes.

La transpiration sous les aisselles

La transpiration est produite par deux glandes appelées sudoripares et situées juste sous la surface de la peau des aisselles :

  • les glandes eccrines qui sécrètent un liquide assez clair aidant à baisser la température du corps s’il est en surchauffe,
  • les glandes apocrines, libérant un liquide plus épais et à l’origine de l’odeur de la transpiration.

Il peut arriver que les glandes sudoripares se mettent en action alors qu’elles ne devraient pas l’être et elles peuvent alors produire près de 5 fois plus de sueur que nécessaire au rafraîchissement du corps. Cela peut vite s’avérer handicapant. Il faut alors changer plusieurs fois de vêtements par jour ou éviter certaines couleurs ou tissus au risque de voir apparaître des auréoles au niveau des aisselles. Grâce à Miradry, il est possible de lutter contre la transpiration excessive au niveau des aisselles. Il n’est pas utilisé contre la transpiration d’autres parties du corps comme les pieds ou les mains.

Déroulement d’une séance

Traitement MiradryAvec Miradry et sa technique non invasive, ce sont les aisselles qui sont spécifiquement ciblées. Pour être plus confortable, ce traitement s’applique sous anesthésie locale. 4 à 6 jours avant la séance, le ou la patiente doit se raser les aisselles. Lors de la séance, le médecin applique des calques sur les aisselles du ou de la patient(e). Ils existent en plusieurs formats selon la taille des aisselles. Ils délimitent la zone à traiter et aident à repérer les points d’anesthésie ainsi que les différentes zones où appliquer le bioTip (la pièce à main utilisée dans le cadre de la séance de Miradry) qui envoie l’énergie. Il applique ensuite une légère couche de lubrifiant sur la peau pour garantir une bonne étanchéité entre l’appareil et la peau de l’aisselle.

L’appareil Miradry envoie une énergie par micro-ondes qui génère de la chaleur et détruit alors les glandes sudoripares grâce à la thermolyse.

Durée de la séance

Une séance de miraDry dure entre 60 et 75 minutes selon la taille des aisselles du ou de la patiente. Si la transpiration des aisselles est considérée comme normale, alors une seule séance est suffisante. Si le ou la patiente souffre d’hyperhidrose (ou transpiration excessive), il peut lui être conseillé de revenir trois mois plus tard pour une deuxième séance de Miradry.

Suites opératoires

Après la séance, les aisselles peuvent apparaître rouges et gonflées, voire un peu douloureuses. Afin de faire diminuer le désagrément du patient, le médecin lui prescrit des poches de glaces à poser sur les aisselles pendant une demi-heure pendant deux ou trois jours après la séance. Un anti-douleur peut aussi être prescrit. Certaines ecchymoses peuvent aussi apparaître, causées par les points d’injection de l’anesthésie locale. La pratique d’une activité sportive est déconseillée pendant environ une semaine après le traitement Miradry.

Les résultats

Plus de 80% des glandes sudoripares sont éliminées grâce à Miradry (en une ou deux séances). Une fois éliminées, les glandes ne se régénèrent pas et cessent de se développer. Après la séance, le ou la patiente peut observer la disparition instantanée de la transpiration sous ses aisselles ainsi que des mauvaises odeurs engendrées par la sueur lorsqu’elle entre en contact avec la peau des aisselles. Contrairement aux croyances, le corps ne se met pas à fabriquer plus de sueur dans d’autres zones du corps pour compenser.

La video du fabricant ( en anglais)