Les ultrasons focalisés : Ulthera

Les ultrasons focalisés : Ulthera

Le cabinet à Ajaccio vient de se doter d’un nouvel appareil destiné à “lifter” sans intervention de chirurgie. Son nom : Ulthera.

Il s’agit d’un équipement de haute technologie qui permet de lifter en profondeur le visage et le décolleté et ainsi de lutter contre les effets du vieillissement sur votre peau.

Ulthera et Ulthérapy

Ultheapy Ulthera

L’Ultherapy est une technique récente non invasive, pour le remodelage du visage, du cou et du décolleté. Cette technologie utilise l’énergie sûre et durable des ultrasons pour stimuler la structure profonde des couches de la peau sans en altérer la surface. On parle ici dlurasons focalisés

Les conditions de l’Ultherapy

Puisqu’il s’agit d’une technique de chirurgie esthétique, l’Ulthéra se doit de répondre aux mêmes règles législatives qu’une intervention traditionnelle. Ainsi, l’ultherapy ne peut être pratiquée que par un spécialiste en médecine esthétique, en dermatologie, en chirurgie esthétique ou encore en chirurgie maxillo-faciale formé par le laboratoire.

Comme pour un lifting, il n’est possible de planifier une séance d’ultherapy qu’après une consultation médicale visant à expliquer les résultats désirés, les avantages et les inconvénients de la technique.
Comme pour chaque intervention, nous vous soumettrons un devis. Celui-ci précise la ou les zones à traiter, le nombre de séances nécessaires au traitement, le tarif en euro…
Sur le devis, la bonne pratique consiste à spécifier si une chirurgie complémentaire doit être effectuée, et ce avant ou après l’ultherapy.

Comment se passe une séance d’ulthera ?

Le ou la patient(e) est installé(e) confortablement, en position semi-allongée.
Puis la peau des zones à traiter est démaquillée. Il faut tester la sonde avant toute utilisation sur le patient. En début de séance, le chirurgien effectue un test de laxité cutané afin de déterminer l’effet immédiat de la procédure sur la tonicité de la peau en fin de séance.

Le traitement début toujours par la sonde profonde qui améliore la tension du plan profond puis se poursuit par la sonde superficielle sur les mêmes zones.
Le choix des zones à traiter et du nombre de lignes de traitement est fait par le médecin. A la fin de la séance, un nouveau test de laxité cutané est effectué.

Durée de la séance

La durée d’une séance dépend du nombre de zones que doit traiter le patient et du nombre de « lignes » défini par zone. En moyenne, pour traiter le cou, il faut une heure. Comptez 30 minutes pour le front et 30 minutes pour le haut du visage. Pour le bas du visage, il faut environ une heure.

Pour un effet rapide

L’ulthera offre un résultat immédiat à la fin de la séance. Ce résultat ne correspond qu’à 15% du résultat final (donc après plusieurs séances). Après la procédure, il est possible que la peau présente quelques œdèmes. Vous pouvez reprendre vos activités normales une heure après la séance.

Quels sont les avantages de l’ultherapy ?

machine-ultherapy-ulthera-liftingIl s’agit d’un lifting sans chirurgie. Cette procédure est efficace à 90% en fonction de la zone à traiter et de la qualité de la peau du patient.
Le résultat reste toujours naturel et ne laisse aucune cicatrice, contrairement au lifting du visage effectué de manière chirurgicale.

Contrairement à certains lasers, cette technique de brûle pas la peau. Cela reste relativement indolore. Vous évitez également les risques d’allergie. Aucun corps étranger ni de substance pharmacologique n’est injecté sous la peau.

Cette technique améliore la tonicité de la peau de manière significative. Elle est la seule technique efficace sur les rides du décolleté et n’y laisse aucune cicatrice.

Vous pouvez reprendre votre travail ou votre activité sportive juste après la séance. Cela ne nécessite aucune convalescence. Cette technique vous laisse la possibilité de réaliser une nouvelle séance seulement 6 mois après la première.

En conclusion :

Les ultrasons focalisés de l’Ulthérapy s’avèrent être une excellente alternative pour ceux qui ne veulent pas se tourner vers une opération de chirurgie esthétique mais qui souhaite découvrir les effets d’un lifting facial ou lifting de la poitrine.

N’hésitez pas à prendre contact avec mon cabinet pour plus d’informations sur cette pratique et sur l’Ulthéra à Ajaccio.


En savoir plus sur le site http://ultherapy.fr/

Les solutions chirurgicales contre les fesses plates

Les solutions chirurgicales contre les fesses plates

Devenu phénomène de mode depuis quelques années, pendant longtemps la chirurgie esthétique a représenté la solution idoine pour bon nombre de personnes ayant des « fesses trop plates ».

Traitement fesses plates

L’augmentation du volume des fesses, peu importe la méthode utilisée, est choisie en fonction de la morphologie de la patiente (poids, présence de lipoméries ou excédents graisseux localisés, largeur des cuisses, de la taille…).

Cela intègre aussi bien sûr les envies personnelles et la culture de la personne souhaitant de fesses avec un volume différent.

Pour qui ?

Tout d’abord, la chirurgie des fesses peut concerner les hommes comme les femmes même si ces dernières passent plus souvent au bloc pour ce type d’intervention.
Cette « obsession » des fesses rebondies vient directement des pays d’Amérique Latine, le Brésil en tête.

Comment augmenter le volume des fesses plates avec la chirurgie esthétique ?

Grâce à la chirurgie, il est maintenant possible d’augmenter le volume des fesses jugées trop plates ou encore tombantes. Ainsi, le fessier de la patiente devient plus rond et rebondi. Il existe plusieurs techniques pour augmenter le volume des fesses.
Le choix d’une de ces techniques se fait selon les fesses d’origine de la patiente mais aussi du résultat escompté.

Les injections d’acide hyaluronique

C’est une technique non chirurgicale qui consiste à injecter de l’acide hyaluronique dans les fesses. Cela s’adresse surtout aux patientes qui souhaitent augmenter le volume de leurs fesses ou les remodeler de manière à corriger un défaut dans leur morphologie. L’acide hyaluronique est un gel 100% naturel et d’origine non animal. En revanche, il est biodégradable et a donc une tendance à se résorber. Pour continuer d’avoir des fesses parfaites, il faut donc recommencer l’opération tous les ans.

Les implants fessiers

C’est la technique chirurgicale à privilégier lorsque la patiente requiert une augmentation modérée à importante. Les implants se composent de gel de silicone cohésif qui ressemblent aux prothèses mammaires mais en plus résistants. Choisir les implants fessiers promet de bons résultats, si cette opération est correctement réalisée. Lors de l’opération, l’implant est introduit à travers une incision réalisée dans le pli inter fessier. Ainsi, la cicatrice qui en résulte est presque entièrement dissimulée.
Il s’agit ici d’une opération comportant quelques risques post-opératoires qui nécessite un suivi régulier au cabinet après l’intervention.

Le lipofilling ou injection de greffe de cellules graisseuses

Cette technique consiste à augmenter le volume des fesses en injectant à la patiente sa propre graisse dans la partie des fesses que celle-ci veut voir augmenter. La graisse est prélevée dans une zone où elle est en excès comme dans la culotte de cheval ou l’abdomen.
Grâce à cette technique, la patiente augmente son volume fessier sans avoir à introduire un corps étranger sous sa peau. Cela limite les risques infectieux. Le lipofilling permet une augmentation légère à modérée et il est recommandé de refaire une opération 6 mois environ après la première car une partie de la graisse injectée se résorbe systématiquement. Cette opération se fait soit sous anesthésie générale soit sous péridurale.

Suivi Post Opératoire

Peu importe la technique choisie, il est nécessaire de respecter un suivi opératoire rigoureux. Après un lipofilling, les suites opératoires sont plus simples que pour la pose d’implants car il n’y a pas de corps étranger. La patiente peut reprendre une vie normale 3 ou 5 jours après l’opération.

En cas de pose de prothèses fessières, il vaut mieux attendre au moins 3 mois avant de reprendre une activité sportive, surtout si les muscles fessiers sont sollicités. Il est possible de reprendre une activité journalière après environ trois semaines. La patiente ne peut se rasseoir que 24h00 après l’opération.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à venir consulter.